DS Automobiles vise une deuxième course plus performante

download-pdf
download-image
download-all
  • Les pilotes DS Automobiles António Félix da Costa et Jean-Éric Vergne ont terminé la première épreuve du championnat du monde ABB FIA de Formule E aux 11e et 15e positions
  • Des essais qualificatifs compliqués par une présence dans le premier groupe ont compromis toute chance de bon résultat
  • La deuxième course en nocturne, ce samedi soir, sonnera déjà comme une revanche


La première épreuve du championnat du monde ABB FIA de Formule E n’a pas répondu aux attentes de DS Automobiles et de son partenaire TECHEETAH. À Diriyah, en Arabie Saoudite, les DS E-TENSE FE20 d’António Félix da Costa et Jean-Éric Vergne ont terminé la première des deux confrontations du week-end aux 11e et 15e positions.

Double championne en titre en ABB FIA Formule E, tant du côté des Pilotes que des Équipes, la formation DS TECHEETAH entendait bien démarrer en force la saison 7 de cette discipline de monoplaces 100% électriques. Mais en se retrouvant dans le premier groupe lors des essais qualificatifs, conséquence de leur bonne position au championnat l’an dernier, António Félix da Costa et Jean-Éric Vergne savaient que la tâche serait difficile sur une piste se nettoyant au fil des passages.

Il n’y eut en effet pas de miracle ! Aucun des pilotes du premier groupe ne parvenait à se glisser dans la séance de Super Pole, réservée aux 6 pilotes les plus rapides. António Félix da Costa, champion en titre, se classait au 18e rang, juste devant son équipier français. En course, les deux DS E-TENSE FE20 engagées en collaboration avec le partenaire TECHEETAH ont gagné plusieurs positions, António Félix da Costa se classant 11e pendant que JEV prenait la 15e place finale.

« Nous débutons malheureusement le championnat sans marquer de point, mais nous savons que le plus important c’est la position finale au terme de la saison », relativise Xavier Mestelan-Pinon, le Directeur de DS Performance. « Il faut toutefois souligner la belle remontée de nos pilotes et nous restons sereins pour la suite. En effet, la voiture fonctionne bien, tant en qualifications qu’en course. Demain, Antonio et JEV s’élanceront dans les groupes 2 et 3 pour les qualifications et nous devrions donc avoir toutes les cartes en mains pour briller. Comme je le dis toujours, nous sommes là uniquement pour viser la victoire. »

« Nous savions que partir dans le premier groupe serait un gros désavantage », confirmait António Félix da Costa. « Et c’est encore plus vrai ici, en Arabie Saoudite, avec cette piste entourée par le désert et donc très sale. De plus, en partant aussi tard dans la session, nous nous sommes tous gênés et ces qualifs furent un désastre. En course, j’ai pu remonter de la 18e à la 11e place. Nous avions un bon rythme, même si ça n’aurait pas été suffisant pour gagner. Il ne faut pas oublier aussi que nous utilisons la voiture de l’an dernier puisque notre nouvelle monoplace apparaîtra plus tard dans la saison. Manifestement, nos concurrents ont fait de gros progrès, ce qui est super pour le spectacle. Demain, en partant dans un groupe plus favorable lors des qualifications, j’espère que nous pourrons viser le podium. »

Seul double champion en FIA Formule E, Jean-Éric Vergne a apprécié cette toute première course en nocturne pour la discipline. « Rouler de nuit était très sympa », confiait le Français. « On voyait aussi bien qu’en plein jour, ou presque. Malheureusement, la performance n’était pas au rendez-vous. Nous devons bien analyser tout pour rebondir demain. »

Mark Preston, le Team Principal de DS TECHEETAH, partageait aussi cette volonté de se tourner d’emblée vers l’avenir. « Ce n’était clairement pas la journée que nous espérions », avouait-il. « Nos pilotes ont dû s’élancer de très loin sur la grille après avoir manqué leur séance d’essais qualificatifs. Avec cette piste sablonneuse se nettoyant sans cesse, les conditions étaient de toute façon défavorables aux pilotes du premier groupe et nous avons en outre commis une erreur stratégique en démarrant très tard dans la session. En course, nos pilotes ont bien progressé dans la hiérarchie. Leurs remontées jusqu’aux 11e et 15e positions prouvent que nos monoplaces sont performantes, ce qui est encourageant pour la suite. Nous savons que ces gars n’abandonnent jamais et nous nous attendons à ce qu’ils reviennent plus forts demain. »

Scroll